Yves Brulois – Metteur en scène

Yves Brulois - Metteur en scène

Formé à l’Ecole de Théâtre de Louvain la Neuve (Belgique), Yves Brulois a suivi des stages complémentaires en théâtre musical, danse, commedia dell’arte, spectacle multi-media, formation vocale, jeu masqué et chant. En 1976, il commence à travailler pour le Centre Dramatique National – Théâtre Populaire des Flandres (T.P.F. / Direction : Cyril Robichez) et il y réalise ses premières mises en scène professionnelles avec les élèves du Théâtre-Ecole du T .P.F. Dès 1978, Cyril Robichez lui confie la réalisation de spectacles d’intervention scolaire avec les comédiens de la troupe du TPF (les surréalistes, les auteurs romantiques français).

En 1982, il fonde le Théâtre Ensemble Du Nord, compagnie implantée sur la Métropole Lilloise, qu’il dirigera jusqu’en 1990. Il travaille tout d’abord sur le projet « Action pour le Théâtre et l’Elargissement du Public » (A.T.E.P.). Il réalise avec cette compagnie de nombreuses mises en scène : Un sanglot d’encre sur les matins blessés,n textes de Tahar Ben Jelloun, Vercoquin et le Plancton, adapté du roman de Boris Vian, Chez Panique, de Roland Topor (1ère création du Ballatum Théâtre), Le vol au dessus de l’océan, de Bertolt Brecht, La farce du Graully de Jacques Kraemer. En 1985, il s’associe avec Jacky Lautem (scénographe/éclairagiste) et Pierre Vasseur (compositeur) et crée Le Tribun de Mauricio Kagel, En Souffrance de Michèle Foucher, L’idole de Cesare Pavese, Violences à Vichy de Bernard Chartreux.

Le Théâtre Ensemble du Nord met fin à ses activités en 1990, et Yves Brulois s’installe alors dans la région boulonnaise. Il fonde en 1993 une nouvelle compagnie : la « FABRIQUE DE THÉÂTRE » avec laquelle il réalise depuis l’essentiel de ses créations. Très attaché à la rencontre avec les publics, il développe son travail dans le cadre de résidences. Il crée ainsi en partenariat avec l’Espace Culturel Georges Brassens de Saint-Martin–Boulogne (« Les Autres » de Jean-Claude Grumberg), l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres (« Histoires d’Irlande ») le territoire rural des 7 Vallées (« Brien le Fainéant » de Gregory Motton), ainsi que dans le cadre d’une résidence de 3 ans à l’Espace Brassens (« Abel et Bela » de Robert Pinget et « Voyages dans la Mythologie Celtique »). De façon ponctuelle, il a aussi été partenaire de Culture Commune / Scène Nationale ou encore, avec des bibliothèques (Liévin, en partenariat avec le Centre Arc en Ciel).

Dans son travail il aime à s’entourer d’artistes d’autres disciplines, notamment, des plasticiens – tels Pierre Bourquin, Fred Bertrand, Patrick Smith – des musiciens (Gabriel Lenoir, Gérald Ryckeboer, h, Laurent Ide) – des compositeurs (Stéphane Zuliani, Pierre Vasseur). Il travaille régulièrement avec Bernard Plançon et François Cordonnier pour les lumières, et Emmanuelle Piat pour les costumes.

Depuis 2004, il développe son projet artistique dans le cadre de l’implantation de la « FABRIQUE DE THÉÂTRE » sur le territoire rural de Marquise et de la Terre des 2 Caps et oriente ses recherches autour d’un répertoire de théâtre de proximité. Il monte notamment dans ce cadre : Les mystères des gens de Kodiak (2004) – Une tournée au pub (2005) – Kanhlak pak le grand corbeau (2005) – Cabaret satirique de Karl Valentin (2006) – Diables d’Irlandais ! (2007), création sélectionnée par la Région Nord/Pas de Calais pour Avignon, Bourdons sorciers (2009). Il crée également Sacré Coyote et Les ruses de Wichikapache (2008) – L’homme qui tombait toujours et Vive Blériot (2009). En 2011, il crée Thema # Belfast – textes de Colum McCann et Michaël Collins, sur les conflits en Irlande du Nord. Il alterne des créations jeune public (La Fille qui épousa une étoile, Veillée Irlandaise, Par delà les collines un nuage amoureux) et un répertoire de textes contemporains (Comment allez-vous de Maïakovski, Heiner Müller/Visages Croisés). Parallèlement, il programme chaque automne un festival de théâtre de proximité dans un lieu de patrimoine à Marquise : « les Semaines Théâtrales du Château Mollack ».

Yves Brulois intervient également dans le champ de la pédagogie du théâtre et la formation de l’acteur : Cours d’Art Dramatique, Ateliers de Pratiques Artistiques, Partenaire d’Options Théâtre, Formation des Enseignants, Ateliers d’Amateurs, Enseignement à l’Université du Littoral, Formation de Comédiens Professionnels. Il dirige des ateliers et travaille au développement des pratiques amateurs : L’embauche à l’envers (1996) – Menschmeier de F. X. Kroetz (traduction d’Alain Fournier) (1997) – Les Amis de Kobo Abe (1998) – Don Juan revient de guerre d’Ödon Von Horvath (1999) – Micrologues de Robert Pinget (2001) – Impressions d’Irlande (2005) – Les indiens sont encore loin (2007). Sa mise en scène « Par delà les collines, un Nuage Amoureux » participe à des projets éducatifs dans des collèges du Pas-de-Calais en partenariat avec la Ligue de l’Enseignement 62. Il est également partenaire, avec la « Fabrique de Théâtre » des options facultatives théâtre du Lycée Mariette de Boulogne sur Mer, le Lycée Pasteur de Lille, et le PAEC du LEP des 2 Caps de Marquise.